Dimitrios Nikodimou

Adresse de courriel: dimi.nikodimou@gmail.com


Formation et Diplômes:

• Doctorant de Philosophie à l'Université de Picardie Jules Verne, sous la direction de Jeffrey Andrew Barash.

• Master2 de philosophie (Mémoire: « Nietzsche et la question du Nihilisme »): Université de Strasbourg.

• Master1 de philosophie: Université de Strasbourg.

• Licence1-Licence6 de philosophie: Université de Strasbourg.

• « Apolitirion » série scientifique (sanctionné avec prix d'excellence): Lycée archevêque Makarios III, Nicosie, Chypre.


Certificats:

• GCE Advanced-Level en Mathématiques.
• GCE Advanced-Level en langue anglaise.
• Anglia Proficiency.


Langues:

• Grec (langue maternelle).
• Français.
• Anglais.
• Allemand.


Principaux centres d'intérêt:

Histoire antique et contemporaine, tragédie et mythologie grecque, poésies de l'antiquité, du XIXe s. et du XXe s., littérature, musique et histoire de la musique.


Sujet de Doctorat et résumé:

Jacobi face au Nihilisme: l'émergence du terme, son sens et sa fonction de pôle répulsif vers une pensée textuellement romantique
           Hostile au mouvement de l'Aufklärung et sans être inscrit pour autant dans celui de la Sturm und Drang, Jacobi, en réagissant à la fois contre l'« idéalisme radical » et le « matérialisme » de la « doctrine de Spinoza », élabore, dans un esprit d'anticipation, un romantisme formant une brèche dans l'horizon inéluctable et quasi indépassable du Nihilisme. Ni la philosophie qui s'élabore par l'usage exclusif de la « raison adjective », ni un quelconque savoir issu de l'entendement, ni la « banalité quotidienne » que Heidegger appelle à fuir, ni même l'appel de Nietzsche au « réalisme intrépide » de l' « instinct hellénique archaïque » ne sauraient le dépasser pour Jacobi; pire encore: ils le dressent.
Il s'agit d'exposer, dans un premier temps, le sens du « Nihilisme » selon Jacobi tout en soulignant le contexte intellectuel qui fit émerger le terme en question; terme qui depuis son introduction reste profondément ancré dans la pensée philosophique et la littérature de l'Occident. Ce faisant, nous allons confronter ce sens originaire du terme avec l'enrichissement que sa postérité lui réserve en parcourant sélectivement nombre de penseurs qui firent du Nihilisme un thème majeur de réflexion. Il sera l'occasion de mettre en évidence et de souligner, à la fois, l'impact silencieux, mais manifestement encore indélébile – car décelable, –, de la pensée de Jacobi, sa force d'anticipation ainsi que la paradoxale alliance, dans l'hostilité de finalité, entre l'auteur en question et Nietzsche. De là, nous dégagerons des éléments qui servent à l'accès à la pensée, textuellement romantique, de Jacobi et à la problématique autour des motifs qui la dictent tout en la mettant en place.